Etudes de cas

Ils nous font confiance

Etablissements Hospitaliers :

Hématologie

CHU ESTAING, CLERMONT-FERRAND,Chambres d’hématologie

GHICL DE LILLE, Hôpital St Vincent de Paul, Oncologie Hématologie

ICL Centre de Cancérologie de la Loire, CHU SAINT-ETIENNE, Chambres d’hématologie secteur stérile

 

Bloc opératoires

GROUPE SAINT GATIEN – Clinique de Fontainebleau et de Tournan en Brie, Salles de blocs opératoires (orthopédie)

APHP – HOPITAL GEORGES POMPIDOU,KREMLIN BICETRE, Radiologie Interventionnelle et Orthopédie…

CLINIQUE DE MONTARGIS, Orthopédie

 

Réanimation pédiatrique / Adultes

CHRU DE LILLE, Hôpital Jeanne de Flandre, Réanimation Néonatale

GH LA ROCHELLE, Réanimation

APHP – HOPITAL LARIBOISIERE, Réanimation Adultes…

Laboratoires d’anatomopathologie / URC

CHU DE CAEN, Laboratoire d’Anatomopathologie

CENTRE HOPITALIER DE MOULINS-YZEURE, MOULINS, Unité de reconstitution des cytostatiques…

 

Industriels et Autres :

SANOFI

SORBONNE UNIVERSITE

Nos références en établissement de santé

CHU ESTAING  – CLERMONT-FERRAND

Installation en fixe

OBJET :

Réfection totale, ventilation et traitement d’air, de 5 chambres du service hématologie adulte (Niv. 2, Bât 2).

OBJECTIF :

  • Assurer un taux de brassage de 6 vol/h dans les 5 chambres ;
  • Insuffler l’air via un étage de filtration absolue (H14) ;
  • Assurer un abattement microbiologique de 5 log en amont de la filtration terminale ;
  • Assurer une élimination des polluants chimiques, en particuliers organiques propres à l’activité du service, d’au moins 70% ;
  • Maintenir une température consigne de 20°C.

SOLUTION PROPOSEE :

Mise en place d’un caisson fixe de décontamination de l’air R4000 dans le local « chariot»,

Rafraîchissement par batterie froide à eau glacée, Installation de réseaux de soufflage, extraction et apport d’air neuf. Plenum de raccordement pour répartition de l’air dans les 5 salles,

Traitement acoustique.

Nota :

La solution proposée permet d’obtenir une classe d’air ISO 7 si l’établissement le souhaite ; l’unité R4000 n’est mobilisée qu’à 1350 m3/h.

CENTRE HOSPITALIER YVES LE FOLL
 – SAINT-BRIEUC

Installation mobile

OBJET :

Une unité mobile R4000 (décontamination aspergillaire dans une chambre d’hémato-oncologie)

OBJECTIF :

  • ISO 7 au niveau particulaire,
  • M1 classe fongique en présence humaine,
  • Pas de surpression.

SOLUTION PROPOSEE :

Mise en place d’une unité mobile de décontamination de l’air R4000.

EN PROJET :

Création de chambres en ISO7 avec surpression et traitement en température, raccordement dans un sas commun d’une nouvelle unité R4000 qui alimentera deux plafonds diffuseurs (courant 2017, estimation pré chiffrage à < 70 K€ HT fourniture et pose de traitement d’air).

CENTRE HOSPITALIER CHARLEVILLE-MEZIERES

Installation mobile

OBJET :

Complément de traitement d’air en bloc opératoire (orthopédie)

OBJECTIF :

  • ISO 5

SOLUTION PROPOSEE :

Mise en place d’une unité mobile de décontamination de l’air R4000 dans le bloc orthopédie.

CENTRE HOSPITALIER – MOULINS-YZEURE

Installation mobile

OBJET :

Maîtriser la contamination aspergillaire récurrente dans l’unité de reconstitution des cytostatiques.

OBJECTIF :

  • Absence d’Aspergillus dans l’environnement de l’URC.

SOLUTION PROPOSEE :

Déploiement d’une unité mobile R4000 dans l’URC.

CENTRE MEDICO-CHIRURGICAL FLOREAL – BAGNOLET

Installations fixes

OBJET :

Réfection de 2 blocs opératoires.

OBJECTIF :

  • ISO 5

SOLUTION PROPOSEE :

Mise en place d’une unité de traitement d’air fixe par bloc. Les R4000 sont positionnés à l’extérieur des blocs et raccordés :

  • au soufflage : à un bandeau de soufflage situé dans le bloc,
  •  à la reprise : à un plenum de mélange avec arrivée d’air neuf (pour la surpression) et reprise en bloc (pour le recyclage) + gestion de la température (batterie froide et batterie électrique).
POLYCLINIQUE DE LA FORÊT – FONTAINEBLEAU

Installation mobile

OBJET :

Complément de traitement d’air en bloc opératoire.

OBJECTIF :

  •  ISO 5

SOLUTION PROPOSEE :

Mise en place d’une unité mobile de décontamination de l’air R4000 en bloc opératoire, obtention de l’ISO 5.

CLINIQUE – MONTARGIS

Installation en fixe – bloc opératoire

OBJET :

Conception du traitement d’air du bloc orthopédie

OBJECTIF :

  • Zone à risque 4
  • ISO 5, M1
  • Amélioration de l’acoustique et des turbulences dans une autre salle opératoire (ISO 5)

SOLUTION PROPOSEE :

Mise en place d’une CTA équipée de catalyse athermique dans le bloc orthopédie, gestion de la surpression et de la température.

CLINIQUE – MONTARGIS

Installation mobile – Salle de stérilisation

OBJET :

Amélioration de la qualité d’air.

OBJECTIF :

  • ISO 7

SOLUTION PROPOSEE :

Mise en place d’une unité mobile R4000 de traitement d’air.

CENTRE HOSPITALIER  – ABBEVILLE

Installations mobiles

OBJET :

Maîtriser la contamination aspergillaire récurrente en unité de soins

OBJECTIF :

  • Absence d’aspergillus dans toute la partie sensible du service.

SOLUTION PROPOSEE :

Déploiement de deux unités mobiles R4000 aux deux extrémités du couloir du service, destruction de toutes les spores aspergillaires et maintien de ce niveau tout au long de l’activité

CLINIQUE BERGOUIGNAN – EVREUX

Essai avant installation fixe

OBJET :

Complément de traitement d’air en bloc opératoire en attendant une installation fixe

OBJECTIF :

  • ISO 5

SOLUTION PROPOSEE :

Déploiement d’une unité mobile R4000 dans un bloc opératoire.

EN PROJET :

Chantier démarré semaine 34.

Réfection de 3 blocs en ISO5 avec surpression et traitement en température.

Installation de 3 R4000 fin août 2016.